Shape Bicycles Shape Bicycles

News du mois de :

09 - 11 - 2017 :


Lost trail jam - Trip en Espagne
Lost trail jam - Spain trip

La saison du trail s’est prolongée cette année grâce à nos amis Espagnols du Lost trail à Mataro, ils organisaient leur première jam le weekend dernier (4-11-17). Nous n’avons jamais fait du BMX aussi tard dans la saison, début novembre, du jamais vu pour nous Breton !
Shape bicycles a donc pris la route jeudi soir, avec Bruno et moi-même. A l’heure du départ, le GPS affichait un trajet de 11h, en cours de route, nous sommes conviés par l’ami Jems Muller à une session à la Source le lendemain, cela nous fera 4h de route en moins. Après une nuit fraîche dans le fourgon garé sur une aire d’autoroute, nous sommes arrivés à Toulouse en fin de matinée, où nous avons rejoint quelques locaux (Justin et Thomas), ainsi que notre ami PJ de Bristol et son collègue Mark Taylor. C’était très agréable de pouvoir rouler le trail tranquillement (en comparaison avec la foule de la jam), nous avons bien profité de Lombric en guise d’échauffement et de la nouvelle mouture de Donut, qui monte bien sur les deux hips de début de ligne, très sympa !
Le lendemain, samedi 4 novembre, après une soirée pizzas à Toulouse, nous prenons la route de l’Espagne avec nos acolytes de la veille, malgré des nuages très menaçant au passage des Pyrénées, nous arrivons à Mataro sous un beau soleil en début d’après-midi ; pas d’arrêt au sex center de la Joncquera, peut-être au retour !?! Sur place, la jam est déjà bien installée, musique, BBQ, les habitués du trail sont présents, des 4 coins de France (Urkatu, Pipe et Dog’s, Gro, Pinard...) et des étrangers dont quelques « stars » comme Mike Saavedra, Stephan Lantschner...
Le Lost trail est coincé entre des immeubles et une église, comme un espace de terre libre qui a survécu à l’urbanisation. Le trail existe depuis plus de 15 ans, en toute légalité sur un terrain privé que les locaux se cotisent pour louer, c’est pourquoi des tee shirts étaient en vente pour les aider. L’endroit est bucolique, les plantes nous rappellent que nous ne sommes pas en France, la vue sur mer en prime, c’est plutôt agréable.
Nous prenons part à la session sans se faire prier, nous roulons sur les petites lignes qui sont en parallèle et se rejoignent pour un retour commun ; c’est abordable et on s’amuse rapidement. Progressivement les riders se dirigent vers la grosse ligne, composée presque que de hips, c'est une belle oeuvre d'art en terre avec son virage over vert (la vague) et son espèce de quarter / virage en fin de ligne qui permet d’enchaîner les tours à l’infini (notre ami Normand Antoine aura le record du nombre de tour) ! Tout le monde prend ses marques, des transferts sont envoyés sur les petites lignes, de beaux inverts et lookbacks sur les hips de la grosse ligne, le clou du spectacle fût un alley hoop de Mike Saavedra sur le quarter / virage, plutôt technique !
En fin d’après-midi, les nuages arrivent avec le tonnerre également, on s’organise pour bâcher le spot et se mettent à l’abri. De notre côté, la troupe part se restaurer avant de revenir au trail pour apprécier le feu de camp, lorsque la pluie a stoppé.
Le dimanche 5 novembre, réveil avec le soleil, matinée chill avec petite balade dans le centre de Mataro et surtout une baignade dans la Méditerranée, le pieds ! Pas mal de riders sont parti à cause de la météo menaçante, après un petit entretien le trail est en partie roulable, le début des petites lignes ainsi que la grosse ligne en intégralité. La session se met en place, c’est plutôt agréable de rouler en petit comité, sans queue au départ et avec PJ en photographe officiel. Tout le monde se chauffe sur la petite ligne, Jems roule avec le 22 pouces de PJ (un Deluxe tout de même) et balance du trick, accompagné par Mike Saavedra qui fait le spectacle. Nous migrons sur la grosse ligne mais les corps sont fatigués et la pluie menace, la session sera finalement de courte durée.
En fin d’après-midi nous reprenons la route du retour, toujours pas d’arrêt à la Joncquera, les quelques heures auront été longues. Nous passons la soirée à Toulouse, mais rapidement tout le monde va dormir.
Le lundi 6 novembre, un détour par la boulangerie avec PJ (l'art culinaire Français...), Bruno et moi reprenons la route vers la Bretagne, 9h de trajet avec tout de même un arrêt casse-croûte à Clisson, sur le site du Hellfest !
Ce trip a été fort agréable, une bonne équipe, de beaux trails et une météo qui nous aura relativement épargné, à renouveler dès que possible !

The trail season has been extended this year thanks to our Spanish friends from the Lost trail, Mataro; they organized their first jam last weekend (4-11-17). We never rode BMX so late in the season, until early November, we never saw that as people from Brittany !
Shape bicycles took the road Thursday night, with Bruno and myself. At the departure, the satnav showed a journey of 11h, on the road, Jems Muller invited us for a session at la Source the next day, it will take 4 hours less of driving. After a cold night in the van parked on a highway stop, we arrived in Toulouse in the late morning, where we met some locals (Thomas and Justin), as well as our friend PJ from Bristol and his friend Mark Taylor. It was very nice to be able to ride the trail quietly (in comparison to the crowd during the jam), we took advantage of Lombric line to warm up, then the new Donut, which rides well especially on these two hips at the beginning of the line, very nice !
The next day, November 4, after a pizza party in Toulouse, we took the road to Spain with the same crew of yesterday; despite black clouds in the Pyrenees, we arrived at Mataro with a beautiful sun, early in the afternoon, no stop at the sex center of la Joncquera, maybe on the road back to France!?! At the trail, the jam has already started, with music, BBQ, all the usual trail riders are there from the four corners of France (Urkatu, Pipe et Dog’s, Gro, Pinard…) and foreigners too, including some “pro riders” like Mike Saavedra, Stephan Lantschner...
The Lost trail is surrounded by buildings on one side and church on the other, it is like a free space of dirt that survives from Urbanization. The trail has existed for more than fifteen years, legally on a private land that the locals rent; this is why tee-shirts were on sale to help them. The place is nice, the plants remind us that we are not in France, with view on sea as a bonus !
We took part of the session quickly, we rode the small lines that are in parallel and join for a common end, it is not difficult and we had fun quickly. Progressively, riders were heading towards the big line, composed almost of hips, it is a beautiful piece of dirt art with the over vert berm (or the wave) and the sort of berm / quarter pipe at the end, which allows to link turns to infinity (our friend Antoine from Normandy, got the record…). Everyone took his mark, transfers were sent on the small lines, beautiful inverts and lookbacks on the hips of the big line, the cherry on the cake was the alley hoop of Mike Saavedra on the berm / quarter pipe, very technical.
In the late afternoon, the clouds arrived with thunder too, we joined force to cover the trail. On our side, we went to eat before returning to the trail to enjoy the campfire, when the rain stopped.
Sunday, November 5, we woke up with the sun, chilling morning with a walk in the center of Mataro and especially a swim in the Mediterranean sea, so nice ! A lot of riders left due to the weather, but after some maintenance, the trail was partly ready to ride (start of the small lines and the whole big one). The session started, it was a pleasure to ride with a small crew, no queue at the start and with PJ as official photographer. Everyone warmed up on the small line, Jems rode with the 22-inch BMX of PJ (a Deluxe one obviously) and threw some tricks, along with Mike Saavedra who made the show. We then went to the big line, but the bodies were tired and the rain was around the corner, the session was finally short.
At the end of te afternoon, we took the road back to France, still no stop at la Joncquera, the journey was long. We spent the evening in Toulouse, but soon everyone will sleep.
Monday, November 6, after a walk through the boulangerie with PJ (French culinary art...) Bruno and I took the road back to Brittan, 9 hours of driving, but we made a stop to eat at Clisson, on the site of the Hellfest !
This trip was very pleasant, with a good crew, some beautiful trails and some luck with weather, we have to renew this trip asap !

La Source session 2017 La Source jam 2017

La Source session 2017 Lost trail jam 2017

Lost trail jam 2017 Lost trail jam 2017

Lost trail jam 2017 Lost trail jam 2017

Lost trail jam 2017 Lost trail jam 2017

Lost trail jam 2017

08 - 11 - 2017 :


Jay Lonergan interview
Jay Lonergan intervew





© 2016 - Shape Bicycles Copyrights - Informations - Contact